ESG – le virage inévitable

Revue trimestrielle de Torys – T2

Pour les entreprises, le mandat ESG en évolution rapide représente un instrument favorisant l’innovation, la création de valeur et l’avantage concurrentiel.

Les conseils d’administration et les équipes de direction envisagent de plus en plus les facteurs ESG comme faisant partie intégrante de leurs activités principales. D’après les études réalisées, les entreprises qui intègrent les facteurs ESG liés à leurs activités obtiennent de meilleurs résultats que leurs homologues, illustrant ainsi l’incidence importante d’une approche téléologique pour définir la stratégie organisationnelle. De plus, les pratiques de gouvernance évoluent au rythme des attentes changeantes des investisseurs, des organismes de réglementation et d’autres parties prenantes, favorisant de nouvelles occasions pour les organisations de se distinguer.

Parallèlement, les tribunaux et les organismes de réglementation influencent le calcul des risques opérationnels liés aux enjeux ESG. Les organisations doivent tenir compte de trois nouveaux domaines de risque de litiges relatifs aux enjeux ESG, tandis qu’on intègre de plus en plus les normes d’évaluation, de déclaration et de divulgation en matière de changements climatiques à la fois dans les contrats et les règlements.

Au Canada, on constate d’ailleurs un intérêt croissant pour un cadre réglementaire axé sur les risques liés aux changements climatiques au sein du secteur financier. Dans les marchés de capitaux, on remarque un engouement pour divers instruments liés aux facteurs ESG, notamment les prêts liés à la durabilité, qui offrent de nouvelles possibilités de financement aux émetteurs.

Le secteur énergétique du Canada fait figure de chef de file quant aux enjeux ESG, grâce à des investissements actifs, appuyés par des allégements fiscaux fédéraux, qui favorisent les énergies à faible émission de carbone, les technologies propres et la progression des projets touchant des ressources renouvelables. Dans tous les secteurs, les promoteurs reconnaissent que la collaboration fructueuse avec les peuples autochtones joue un rôle de plus en plus important dans la réussite des projets.

Lisez la Revue trimestrielle de Torys – T2 (Q2 Torys Quarterly, en anglais).

To discuss these issues, please contact the author(s).

This publication is a general discussion of certain legal and related developments and should not be relied upon as legal advice. If you require legal advice, we would be pleased to discuss the issues in this publication with you, in the context of your particular circumstances.

For permission to republish this or any other publication, contact Janelle Weed.

© 2021 by Torys LLP.
All rights reserved.